Une première biographie sur Romaine la Prophétesse (Romaine Rivière)

Au cours de l’été 2017, une toute première biographie sur une des figures marquantes de l’insurrection du Bois Caïman, Romaine la Prophètesse (Romaine Rivière), a été publiée.  Cet ouvrage exceptionnel, émérite et exclusif aborde le rôle majeur et monumental de Romaine la Prophétesse (né Romaine Rivière) dans le processus et la conjoncture du congrès mystique et insurrectionnel (Bois Caïman) d’août 1791 à Saint-Domingue (Ayiti).  Ce livre rédigé par le chercheur universitaire Dr. Terry Rey traite essentiellement de l’idéologie spiritualiste, socio-mystique et  animiste pratiquée par ce révolutionnaire énigmatique qu’est Romaine la Prophétesse (Romaine Rivière).

 

Pendant plusieurs années le Dr. Terry Rey , récipiendaire du prix Eleanor Hofkin et enseignant à l’Université Temple (Philadelphie, USA) a effectué des études et dispensés des cours sur la religion africaine et l’Histoire des noirs dans la diaspora.  Il s’avère qu’il s’intéresse grandement aux divers acteurs de l’insurrection du Bois Caïman dont Romaine La Prophétesse (Romaine Rivière). À travers l’ouvrage biographique   The Priest and the Prophetess: Abbé Ouvière, Romaine Rivière, and the Revolutionary Atlantic World , le Dr. Rey s’adonne à l’analyse de la science  militaire et de la psychologie spirituelle de Romaine la Prophétesse. Il dresse aussi un portrait de la communication pragmatique et à des fins anti-esclavagistes qu’entretenait Romaine la Prophétesse avec l’Abbé Ouvière.

Romaine Rivière cover book

 

Originaire de la partie espagnole de l’île de Saint-Domingue (Ayiti),  Romaine la Prophétesse (né Romaine Rivière)  est un grand révolutionnaire souvent confondu pour une femme à cause de ses accoutrements, ses costumes et ses habillements,  marqua par son intrépidité l’insurrection du   Bois Caïman  avec beaucoup d’ingéniosité. Spécifiquement, il réussit à soulever de manière impétueuse une armée de 15 000 esclaves rebelles dans le sud de Léogâne, entre l’été 1791 et le printemps 1792.  Le caractère intrépide de Romaine la Prophétesse (né Romaine Rivière) semble être le fruit d’une compréhension évhémériste de la vierge Marie noire. De surcroît, Romaine la prophétesse se mettait souvent en communication télépathique avec cette dernière. En septembre 1791, Romaine la Prophétesse établit un camps militaire situé géographiquement  dans les montagnes de la section rurale de Trou-Coffy.

 

C’est là que Romaine érige un culte ésotérique et spiritualiste entièrement dédiée à la vierge Marie Noire (Madonne Noire).  Ce culte mystique malgré quelques signes de syncrétisme  semble être indéfectible; de sorte qu’il porte fruit  en novembre 1791, lorsque les troupes de Romaine la Prophétesse s’élevant à 13 0000 esclaves marrons et mulâtres soldats créent un assaut massif sur la ville de Jacmel. Diverses autres révoltes seront effectuées successivement par Romaine la Prophétesse, jusqu’à 1792 comme le relate l’excellent ouvrage du Dr. Terry Rey que vous pouvez commander aux liens suivants :

https://www.amazon.com/gp/offer-listing/0190625848/ref=tmm_hrd_used_olp_0?ie=UTF8&condition=used&qid=&sr= ou https://www.amazon.com/dp/B0722Y61F1

 

 

5 réponses sur « Une première biographie sur Romaine la Prophétesse (Romaine Rivière) »

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s